Pâques selon Chloé

Publié le par chloe et helene

Après Pessah, c'est Pâques! Tout le monde a le droit à ses traditions! C'est au tour d'Hélène de nous initier. Moi qui n'étais jamais partie à la recherche du chocolat éjecté par les cloches, j'ai été servie aujourd'hui. Hélène vient me voir dans ma chambre en plein Brainlab:
Elle ouvre ma fenêtre "T'as entendu?"
"Oui, ce sont des cloches". Je ne comprends pas trop où elle veut en venir. Je n'ai pas l'habitude de la voir aussi heureuse d'entendre les cloches. Serait-elle devenue un peu cloche - elle est facile celle-là? Eh beh non
Hélène: " Des chocolats sont cachés un peu partout dans l'appartement. Vous devez les trouver!"
Plutôt marrant comme rituel!!!
Mais, ce n'est pas fini. Je reçois un email d'une amie "Venez ramasser les chocolats pour Pâques dans le Parc de Belleville"
A moi de répondre "ah bonne idée, tu veux qu'on amène du chocolat?"
Mathilde "Non, les cloches seront déjà passées"
Qu'est-ce qu'ils ont tous avec leurs cloches?

Il est temps de se documenter:

"Cette tradition prit naissance lorsque vers le VIIe siècle, l'Eglise interdit de sonner les cloches en signe de deuil entre le Jeudi Saint et le Dimanche de Pâques pour commémorer le temps qui s'écoula entre la mort du Christ et la résurrection. Pour le voyage, les cloches se munissent d'une paire d'ailes, de rubans ou sont transportées sur un char. Les enfants ont beau regarder dans le ciel, ils ne parviennent jamais à voir ces fameuses cloches de Pâques. Leur déception est cependant vite oubliée en découvrant les oeufs cachés dans les jardins"

Une journée de Pâques très agréable. On en profite pour cuisiner un peu à la maison.

Hélène cuisine avec patience les raviolis chinois. C'est un peu gras mais c'est très beau! Mélangés avec des algues dans une soupe japonaise, c'est délicieux. La prochaine fois, nous essaierons la cuisson vapeur!


Et puis, on prépare les tiramisus pour le grand soir, c'est-à-dire demain!
La version aux fraises:
- une couche de biscuits roses de Reims trempés dans du thé vert japonais avec un peu de sirop d'orgeat et de l'eau de fleur d'oranger
- une couche de mascarpone mélangée avec trois jaunes d'oeuf, 50 grammes de sucre et puis des blancs battus en neige
- une couche de menthe ciselée
- une couche de menthe et on recommence

Comme il nous restait un peu de mascarpone, j'ai tenté une autre version:
- une couche de biscuit trempé dans le même mélange auquel j'ai ajouté un peu d'amaretto
- une couche de mascarpone etc...
- une couche d'abricots et de raisins secs marinés dans l'amaretto
Et on recommence: le tout sera recouvert de feuilles de menthes.

Pour l'instant, nous avons essayé la version abricot et c'est délicieux. Vous aurez donc la suite des commentaires demain!!!

En attendant, le tiramisu est en phase de refroidissement:

Commenter cet article

gNiArKgNiArKgNiArK 20/04/2007 10:32

euhhh dans la première version du tiramisu, celui aux fraises....tu ne précises pas à quel moment tu mets les fraises!!!! tu mets deux fois de la menthe mais pas de fraises!!!! je crois que tu as oublié! hihihi
(bon puisque j'ai vu l'erreur...j'ai le droit à un pot de tiramisu???? )

helene 20/04/2007 10:56

Quelle perspicacité !Bravo tu as effectivement gagné un pot de tiramisu. Malheureusement (pour toi)  le concours prenais fin à la fin du repas , alors comme personne ne s'était déclaré à ce moment là on s'est dévouée. Ca a été dur, très dur !