Le Direktor de Lars von Triers

Publié le par chloe et helene


Lars von Triers joue parfaitement avec les genres et avec les spectateurs. Qui n'a pas versé  UNE larme en regardant "Breaking the Waves"? Je défie également  nos lecteurs de ne pas rire au moins une fois en allant voir cette comédie. 

Tout n'est que dérision! Si le spectateur a l'impression que  le metteur en scène maîtrise tout jusqu'au cadrage incohérent - les personnages entrant ou sortant du champ sans raison apparente, apparaissant alternativement en pied ou tête coupée - ce n'est qu'un leurre. Le Direktor de tout est aussi impuissant que le metteur en scène face à cette machination. Ici le Direktor de tout de tout est un procédé de cadrage et de prise de son  - automavision - contrôlés par l'ordinateur.

Mais même l'ordinateur ne contrôle vraiment rien: coup de théâtre final, retournement de situation. L'acteur a réussi à prendre le directeur par les sentiments. Ce jeu se retourne contre lui. Il est finalement pris au piège par son égo démesuré. Le film, c'est lui non?

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article