Les roussettes de ma grand mère

Publié le par chloe et helene

Les beignets de la "mardi gras" précèdent le début de la carême. Qu'ils se prénomment bottereaux en Anjou, merveilles dans le Sud ouest, bugnes en Savoie ou roussettes dans la région Chartraine, ils sont donc volontairement huileux et indigestes. Mais ce qui est gras est bon...


Ainsi, tous les ans pour mardi gras, la fabrication des roussettes devient une cérémonie familiale. Quand mon grand-père décide de participer au rite, il met véritablement la main à la pâte: il l'étale, il la malaxe, il l'étale et la malaxe, une véritable pate feuilletée à la mode de chez nous.

Les femmes de la maison utilisent ensuite la roulette pour découper des franges de pâte. Pendant ce temps, l'huile chauffe, l'odeur gagne la maison pour atteindre son paroxysme au moment où l'huile et la pâte se croisent. Friture pour les hommes, les femmes s'éloignent...

Une recette digne du Chef des Frenchef : un délice!

Mais cette année, mon grand-père était trop fatigué. Ma grand-mère s'est donc dévouée: une recette plus facile mais légèrement moins savoureuse. Une bonne nouvelle: cette recette est accessible à nos lecteurs qui pourront tenter de la reproduire chez eux. Ouvrez grand vos fenêtres et laissez-vous tenter!

 

>>>>mode d'emploi <<<<

1 kg de farine

6 oeufs

1 cuillère a café de sel fin

1 cuillère a soupe de sucre

400 g de beurre

1 cube de levure de boulanger


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

la grand mÚre 22/02/2007 22:00

merci pour la grand mère dans la recette des rousettes j'ai pris un coup de vieuxil parait qu'on accéde à ce titre qd on a des petits enfantsoù sont ils cachés?je serai contente de faire leur connaissancesinon le résultat final des rousettes manque de gonflant !si la pate est bien travaillée le résultat a du volumepetite correction pour la recette du grand père:il pétrit au debut mais pas entre les différents étalages il donne un quart de tour avant d'étaler  pour avoir une pate feuilletéemais cela fera l'objet d'une prochain recette l'an prochain la recette est encore meilleur ms  plus physique car il faut étaler plusieurs fois la pâte. vivement l'an prochain pour les roussettes de papy

florence 15/02/2007 17:39

super cousine!
bravo pour cette belle manière de raconter la tradition familiale.
j'ai eu la larme à l'oeil!
bien contente d'avoir une recette pour en faire chez moi.
gros bisous
ta cousine floflo

heleneaussi 11/02/2007 19:54

Whahou !!! 400g de beurre !! Ca a l'air effectivement surgras ! Et donc surbon ;o)
C'est promis, je teste dès que j'a du monde pour le thé.
Sinon reflexion plus générale sur le blog : TRES SYMPA.
Vraiment. Joli et frais. Bravo les filles.
"Félichitation" comme on dit chez vous !!
bisou
heleneaussi