Le gâteau au fromage blanc, ma madeleine de Proust

Publié le par chloe

 

Depuis que je suis petite, nos week-end à Paris représentaient toujours d'un point de vue culinaire, un petit tour rue des rosiers pour un délicieux falafel et pour un gâteau au fromage blanc dans la célèbre patisserie juive d'Europe centrale et orientale Finkelstein. Des gâteaux au pavot, des strudels aux pommes, des gâteaux au fromage blanc recouverts de framboise et le meilleur, selon, moi, le gateau au fromage blanc légèrement parfumé au citron.

Je n'ai jamais pensé une seconde pouvoir moi-même cuisiner ce gâteau. C'était un mythe qui ne pouvait être brisé par une telle banalisation...Le gâteau au fromage blanc ne devait être dégusté que très rarement et chez Finkelstein...C'était la condition essentielle pour revivre une telle sensation.

Et puis, une amie m'en a parlé...J'ai tenté et je ne suis pas déçue du résultat. Je pense que je ferai même mieux la prochaine fois, en déclinant la recette avec des fruits etc.

Ingrédients (pour 8 personnes) :

Croûte :
- 250 g de biscuits (petits bruns) émiettés
- 125 g de beurre fondu
- 1/2 cuillères à café de muscade râpée (si on aime)

Garniture :
- un citron avec ses zestes
- 500 g de fromage blanc (type faisselle)
- 150 g de sucre
- 2 cuillères à soupe de farine
- 3 oeufs
- 250 ml de crème fraîche
- parfum au choix (1 cuillère à café d'extrait de vanille ou d'orange ou zeste de citron ...)


Préparation :

1) Préchauffez le four à 180°C. Tapissez de papier sulfurisé beurré un moule de 23 cm de diamètre. Idéalement, le fond du moule doit être amovible, sinon, bien laisser dépasser le papier pour démouler le gâteau en tirant dessus.
2) Mélangez les biscuits, la muscade et le beurre fondu. Tapissez le fond du moule de ce mélange en tassant bien avec le dos d'une cuillère. Mettre au réfrigérateur.
3) Battez la faisselle au fouet jusqu'à ce qu'elle soit lisse, puis ajoutez le sucre et la farine, puis les oeufs un par un. Ajoutez ensuite la crème et le parfum. Versez sur la croûte (si la croute "dépasse" de la crème, enlevez le surplus à la cuillère, cela risque de brûler).
Cuire au four 50-55 mn jusqu'à ce que ce soit ferme au toucher. Laissez refroidir, démoulez et servir frais.

Je vous conseille de laisser reposer le gâteau, une nuit dans le frigo. Ce sera encore plus savoureux...

C'est peut-être la fin d'un mythe, mon passage tardif à l'âge adulte mais je ne regrette pas de vous faire partager ma madeleine de Proust.

Commenter cet article

Francette 19/10/2010 11:57



Chère,


 


Nous partageons la même "madeleine". Je ne suis pas juive, mais, enfant, j'ai vécu dans le Marais et mes parents et moi allions régulièrement nous régaler chez les traiteurs et pâtissiers de la
rue des Rosiers. J'étais et je suis restée amoureuse à la folie du gâteau au fromage (la recette sans croûte dessous) que je mangeais en portions rectangulaires, nature ou aux raisins, à m'en
faire exploser le ventre. J'ai longtemps essayé de refaire la recette, mais le problème venait du fait que je n'avais pas le bon fromage. Samedi dernier, de passage à Paris, j'ai été rue des
Rosiers où il ne reste plus que la boutique Kahn pour trouver les delicatessen et autres gâteaux sublimes. Tout le reste de la rue est occupé par des boutiques de fringues. Bref, après m'être
régalée d'une double portion de gâteau au fromage (génial !), j'ai osé demander à Mme Kahn quel était le fromage dont elle se servait et, fort gentiment, elle m'en a vendu une livre car c'est un
produit qui est fabriqué pour eux. J'allais faire la recette quand j'ai vu votre blog. Je vis depuis 20 ans en Corrèze et je n'avais pas mangé ce gâteau depuis presque 25 ans. C'est dire ma joie
de ces retrouvailles et mon excitation, de retour chez moi, de pouvoir confectionner le fameux gâteau... que je n'ai pas intérêt à louper car sinon,plus de fromage ! C'est effectivement une sorte
de faisselle (chez nous on dit "caillade"), mais point acide et très crémeuse et très compacte, avec ce goût de frais inimitable qu'on retrouve dans le gâteau. 


Excellente journée


Francette



chloé 02/04/2008 20:36

Moi aussi, ca m'a fait plaisir de te voir. C'était encore meilleur après une nuit dans le frigobisous et à bientôt

Chantal 31/03/2008 20:13

Merci ma Chloé .... pour la reçette du gâteau au fromage blanc ! ! !Je vais tenter ma chance ... peut-être que je le réussirais aussi bien que toi ! ! !Bizzzzzzz,Chantalnb : j'étais super contente de ce petit dimanche après midi chez toi ..... sympa ! ! !

chloé 25/03/2008 22:44

je ne connaissais pas la patisserie de l'école de médecine...je t'avouerais que j'aime bien aussi les strudel mais il faut bien avoir son hit ;)on fait les courses et on cuisine, certes, mais on ne fait pas tous les jours des patisseries haut de gamme ;)

AlBok 25/03/2008 18:13

Ma petite Chloé,Bienvenue dans le monde merveilleux des adultes... qui font les courses et qui cuisinent...Pour être à la hauteur de la célébre madeleine et activer à fond la plasticité neuronale il faut de la créme fraiche entière...Moi j'ai un faible pour le strudel pommes/pavot de la même maison ou à la rigeur de son pâle mais honorable concurrent la patisserie viennoise rue de l'école de médecine...