Supporter le Clan du neon!

Publié le par al!ce


Le traité fondateur:

"   La nuit, dans les rues commerçantes, nous nous retrouvons souvent face à des enseignes lumineuses restées allumées. Des néons de boutiques qui ont pourtant fermé leurs portes...
    A quoi servent ces néons ? A rendre la ville plus belle ? A continuer à marquer la présence d'un commerce ? A imposer une marque, un logo, une "identité" ?

Les enseignes des boutiques allumées toute la nuit représentent tout d’abord une agression publicitaire supplémentaire. Mais même au-delà de ce sentiment de harcèlement pesant, quel commerçant peut sincèrement considérer que ces néons allumés dans des rues presque désertes sont efficaces pour augmenter ses ventes ?

De plus, ces néons consomment une quantité importante d’énergie. Alors qu’on gaspille, des gens dorment dans les renfoncements des boutiques. Sans parler de l’impact écologique de ces consommations d’énergie dans le contexte actuel de raréfaction des ressources et de réchauffement climatique.
    Les néons engendrent donc une double pollution, celle pour produire l’électricité mais aussi celle, lumineuse, qui nous empêche de voir les étoiles..."

Pour info les néons ont une puissance moyenne d’environ 50 W / mètre. La facture annuelle d’électricité liée au néon seul (sans compter l’éclairage intérieur des vitrines) représente donc quelques centaines d’euros. Multipliez par les milliers de commerces laissant ces enseignes allumées, on obtient des centaines de milliers d’euros gaspillés, sans parler de l’impact écologique.

Passons à l'action!
Sur le blog du collectif on retrouve ce qu'il faut savoir: équipement règlementaire, mode d'emploi du boitier "néon" , ce qu'on risque au regard de la loi.
En pratique c'est vraiment simple, il suffit d'abaisser un petit levier placé sur un boitier en façade de boutique. Pas de manipulation dangereuse, le boitier est en plastique et il n'y a rien ouvrir.
Evidemment il faudra s'équiper un minimum, trouver quelques amis qui feront office d'échelle, une paire de gants, de bonnes chaussures, et puis pour les puristes un déguisement fluo (c'est le code du groupe).
Pour ce qui est d'éventuelle sanction, pas de dégradation donc  pas de risque! Un simple levier à lever, et le néon se réanime.

Maintenant que je suis au courant, je vois ces boitiers partout.


LOGObannieretrans-N-B2-copie.jpg



Publié dans BrainLab

Commenter cet article