Couchsurfing: le vrai bon plan pour voyager.

Publié le par al!ce

surfersmap.jpg                                   * chaque pastille rouge situant un canapé

J'ai découvert  ça cet été, en regardant le journal télévisé de Pujadas. David nous expliquait comment un mode alternatif de voyager avait  pris essort. 
Très simple:
L'idée est de proposer l'hébergement gratuitement à un voyageur inconnu, et en retour vous aurez le droit vous aussi de voyager et de trouver un hôte dans un des (très nombreux) pays faisant parti du réseau.
Ca parait assez fou quand à notre époque tout doit se monnayer. Alors on se dit qu'il y a forcément un piège... Que c'est surement pas très sur... Qui sont les voyageurs qui s'invitent chez vous? C'est vraiment gratuit? Comment contrôler ceux qui profiteraient de l'hospitalité mais qui n'accueilleraient jamais à leur tour?

Tout commence sur le site internet de cette organisation www.couchsurfing.com.
Voilà ce que l'organisation dit d'elle même:

"CouchSurfing a pour but de connecter les gens et les lieux au niveau international, de créer des échanges culturels, de promouvoir conscience collective et tolérance et de faciliter la compréhension entre les cultures."

En gros, si vous êtes juste à la recherche d'un hôtel s'est raté. C'est vraiment un échange culturel où vous aurez au minimum l'occasion d'aller boire un verre avec votre hôte, au mieux lier amitié. Un petit coup de main à votre hébergeur peut etre sympa aussi. En fait, c'est comme si vous étiez chez un ami sans savoir qu'il en était encore un.

Comment ça marche cette belle idée?
Pour profiter de l'un des 323,842 canapés dispersés dans le monde entier il faut d'abord s'inscrire et proposer à votre tour un canapé, remplir un profil plutôt détailé: plus vous en dites, plus vous parraissez fiable. Sur votre profil peuvent apparaitrent differentes icônes signalant votre fiabilité: virification de vos nom et adresse, vous pouvez être "parrainé" par un autre couchsurfeur. Ceci accroît votre fiabilité.
En pratique c'est très simple, il suffit de sélectionner un pays, puis s'affiche la liste des hébergeurs et leur profil, reste à les contacter via le site.
Le tout est totalement gratuit, il est cependant possible de faire des dons pour le maintien de l'organisation, on peut même être bénévole!
Pour ce qui est de la comptabilisation de vos accueuils et de vos voyages, il semble que cela est inexistant. Donc c'est sur l'honnêteté des gens que tient l'histoire.

Ca parait assez idyllique mais au vu du site ça se passe vraiment comme ça. J'ai eu l'occasion sur France Inter la semaine dernière d'à nouveau en entendre parler, et cette fois-ci avec un reportage à l'appui. Ca donnait envie!

Donc si l'envie vous prend d'aller au Groenland, aux Barbades, en Egypte, en Ouzbekistan et même en Antarctique (je vous jure) voilà un moyen génial de découvrir d'autres contrées!

Commenter cet article