Play d'Alicia Scherson

Publié le par chloe et helene

J'aurais pu vous parler  des films du dimanche dernier, The Way to Guantanamo de Winterbottom ou de 5 fois 2 d'Ozon, mais vous  connaissez déjà trop bien ces réalisateurs. Et puis, les circonstances actuelles font, que, étant actuellement dans le monstre urbain mexicain,  je suis plus inspirée par Play d'Alicia Scherson, par les paroles de Cristina "j'aime marcher dans Santiago". Et oui, déambuler dans la ville, observer les passants, se perdre dans ses pensées, se battre avec  une maman en train de giffler sa fille. Tout ça avec l'accent chilien: ils coupent tous les mots mais je suis fière de moi, j'ai compris...Et la question du métissage! Je n'aurais pas imaginé que cette question était à ce point centrale au Mexique comme au Chili. Au mexique, entre les blancs et les morenos, ici un naco est une personne de mauvais goût et à l'origine, ca veut dire indigène, dixit Victor. La couleur de peau liée à l'intelligence, qui aurait pensé qu'en 2007 de telles croyances pouvaient encore subsister. Ici, il y a aussi les malinchistas, c'est-à-dire les mexicains qui n'aiment pas les mexicains. En France aussi ca existe, mais ici c'est quand même plus frappant. Un film qui parle du métissage sans en parler. Un film avec des personnages touchants, beaucoup de gros plans, des vues sur Santiago, des décalages comiques. Un bon moment!!!

play-copie-1.jpg

Publié dans Cinéma

Commenter cet article

hélène 06/08/2007 18:34

décidement  c'est la journée critique cinéma  ! Ta description me donne très nvie, même si je serrais reduite à lire les sous-titres ...